Archive pour St Joseph

059 St Joseph, modèle de l’homme « juste »

Angelus, 18 décembre 2005 (IV Dimanche de l’Avent)

Je désire aujourd’hui porter mon regard sur la figure de saint Joseph. Dans la page évangélique de ce jour, saint Luc présente la Vierge Marie comme « fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David » (Lc 1, 27). C’est toutefois l’évangéliste Matthieu qui accorde le plus d’importance au père putatif de Jésus, en soulignant que, à travers lui, l’Enfant résultait légalement inscrit dans la descendance de David, et accomplissait ainsi les Ecritures, dans lesquelles le Messie était prophétisé comme « fils de David ». Mais le rôle de Joseph ne peut certainement pas se réduire à cet aspect juridique. Il est le modèle de l’homme « juste » (Mt 1, 19), qui, en parfaite harmonie avec son épouse, accueille le Fils de Dieu fait homme et veille sur sa croissance humaine.

Commentaires

022 Solennité de saint Joseph

Angelus 19 mars 2006, III Dimanche de Carême

Aujourd’hui, 19 mars, nous célébrons la solennité de saint Joseph, mais, étant donnée la coïncidence de cette fête avec le troisième dimanche de Carême, sa célébration liturgique est reportée à demain. Toutefois, le contexte marial de l’Angelus nous invite à nous arrêter aujourd’hui avec vénération sur la figure de l’époux de la Bienheureuse Vierge Marie et Patron de l’Église universelle. Je voudrais rappeler que le bien-aimé Pape Jean-Paul II également avait une grande dévotion pour saint Joseph, auquel il consacra l’Exhortation apostolique Redemptoris Custos – Gardien du Rédempteur, et il fit certainement l’expérience de son assistance à l’heure de sa mort.

Commentaires

021 Se sanctifier à travers le travail

Homélie 19 mars 2006 (III Dimanche de Carême)
(Célébration eucharistique pour les travailleurs en la solennité de St Joseph)

L’activité professionnelle doit servir au vrai bien de l’humanité, en permettant « à l’homme, considéré comme individu ou comme membre de la société, de s’épanouir selon la plénitude de sa vocation » (Gaudium et spes, n. 35). Pour que cela advienne, la qualification technique et professionnelle, même si elle est nécessaire, ne suffit pas ; la création d’un ordre social juste et attentif au bien de tous n’est pas non plus suffisante. Il faut vivre une spiritualité qui aide les chrétiens à se sanctifier à travers le travail, en imitant saint Joseph qui, chaque jour, a dû pourvoir aux besoins de la Sainte Famille de ses propres mains et que, pour cette raison, l’Église indique comme Patron des travailleurs. Son témoignage montre que l’homme est le sujet et l’acteur du travail. Je voudrais lui confier les jeunes qui parviennent avec difficulté à s’insérer dans le monde du travail, les chômeurs et ceux qui souffrent des problèmes dus à l’importante crise de l’emploi.

Commentaires

002 St Joseph travailleur

Regina Cæli, 1er mai 2005 (VI Dimanche de Pâques)

Aujourd’hui, nous commençons le mois de mai par une fête liturgique très chère au peuple chrétien, celle de saint Joseph travailleur. Et vous savez que je m’appelle Joseph. Elle fut instituée par le Pape Pie XII de vénérée mémoire il y a maintenant 50 ans, pour souligner l’importance du travail et de la présence du Christ et de l’Eglise dans le monde ouvrier. Il est nécessaire de témoigner également dans la société d’aujourd’hui de l’ »Evangile du travail », dont parlait Jean-Paul II dans son Encyclique Laborem exercens. Je souhaite que ne manque pas le travail notamment pour les jeunes, et qu’il s’exerce dans des conditions qui respectent toujours plus la dignité de la personne humaine.

Commentaires

Eazy Islam |
Josue |
Passion Templiers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS