169 Le charme de la beauté et de la joie

Homélie, Dimanche 24 avril 2005, §6 (Messe inaugurale du pontificat)

Seulement lorsque nous rencontrons dans le Christ le Dieu vivant, nous connaissons ce qu’est la vie. Nous ne sommes pas le produit accidentel et dépourvu de sens de l’évolution. Chacun de nous est le fruit d’une pensée de Dieu. Chacun de nous est voulu, chacun est aimé, chacun est nécessaire. Il n’y a rien de plus beau que d’être rejoints, surpris par l’Évangile, par le Christ. Il n’y a rien de plus beau que de le connaître et de communiquer aux autres l’amitié avec lui. La tâche du pasteur, du pêcheur d’hommes, peut souvent apparaître pénible. Mais elle est belle et grande, parce qu’en définitive elle est un service rendu à la joie, à la joie de Dieu qui veut faire son entrée dans le monde.

2 commentaires »

  1. Melky dit :

    Je suis très contente de lire

    ses homélies sur le net.

    Ca me donne une nouvelle énergie.

  2. Eric dit :

    Bonjour,

    Je viens souvent ici,

    pour lire les homélies.

    Ca me donnera toujours une

    nouvelle force et plus d’énergie pour

    ma vie toute entière.

    Merci à vous.

    Eric

Feed RSS pour ces commentaires

Laisser un commentaire

Eazy Islam |
Josue |
Passion Templiers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS